SDG 14. LIFE BELOW WATER

Le Parc national de Port-Cros et BSB Marine développent une IA pour la préservation des aires marines protégées

Port-Cros-Intelligence-artificielle.jpg

Face à la forte recrudescence des actes de braconnage ou de non respect de la réglementation en matière de pêche maritime, le parc national de Port-Cros renforce la surveillance de la zone. En plus des patrouilles, le parc s’est associé avec BSB Marine pour développer une intelligence artificielle capable d’améliorer la gestion et la préservation des aires marines protégées. Le projet est animé par le Pôle Mer Méditerranée et soutenu par BPI France et le déploiement est actuellement en cours dans les eaux du Parc national.

Inspiré du nouveau système d’aide à la navigation “OSCAR” développé par BSB Marine, EYESEA AMP est un dispositif de surveillance automatisée de zones naturelles sensibles à accés reglementé. Une innovation susceptible de changer la gestion des aires marines protégées au niveau national et international.

Le principe de fonctionnement de EYESEA AMP est basé sur la vision et l’intelligence artificielles. Une unité de vision, préalablement entrainée à reconnaître différents types d’objets flottants, est reliée à une unité de calcul capable d’analyser la situation en temps réel et d’alerter en cas de détection de comportements suspects. Une notification est alors envoyée au gestionnaire du site sur smartphone, lui permettant d’optimiser et de renforcer ses capacités d’intervention.

Placé à l’endroit adéquat, EYESEA AMP est capable d’analyser la fréquentation de la zone, de signaler un mouillage non autorisé en réserve intégrale ou d’alerter en cas de suspicion d’atteintes aux espèces marines. Un outil facile d’installation et d’utilisation, fiable et résistant, qui répond aux nombreuses problématiques rencontrées par les Parcs marins, notamment en période estivale, où il est difficile d’être sur tous les fronts, et sur les sites difficiles d’accès.

Son intelligence artificielle se compose d’un réseau de neurones artificiels inspirés du cerveau humain. L’enrichissement de sa base de données au fil du temps lui permet d’apprendre et d’améliorer en continu ses capacités de détection. Une performance qui ne cesse d’évoluer grâce aux contributions des utilisateurs, offrant de nombreuses perspectives d’avenir à la gestion des aires marines protégées de toutes les mers du globe.

Le Parc national de Port-Cros est le territoire pilote d’un test grandeur nature de cette innovation, soutenant directement la Région Sud dans son ambition de devenir la première “Smart Region” d’Europe.






Read more on Actu IA

You may also like

Comments are closed.